Ai-je les moyens ?


Ai-je vraiment les moyens de m’offrir une thérapie ?

Une thérapie est un sacrifice financier. J’en suis conscient. Je ne l’oublie jamais.
C’est l’occasion pour vous de mesurer le prix que vous accordez à votre bien-être, ou la valeur que vous attribuez à votre souffrance.

Puis-je bénéficier d’un tarif adapté ?

Il vous est possible de payer vos séances moins cher. Il suffit de consulter un psychothérapeute dont le tarif est moins élevé que le mien.

Après avoir accepté, pendant de nombreuses années, de pratiquer des réductions tarifaires, j’y ai finalement renoncé pour les raisons suivantes :

  • le coût des séances était complètement décorrélé des revenus ou de la situation financière des clients, certaines personnes en difficulté payant finalement plus cher que d’autres, relativement aisées, et cela me faisait me sentir complice d’une injustice ;
  • il m’est arrivé, pendant la séance, de vivre assez mal la narration de certains faits de vie, plus ou moins dispendieux, par des personnes qui avaient tenu à réduire de 5 ou 10 € le prix de leur séance, et ceci a été préjudiciable à l’accueil sans jugement et par conséquent à la relation thérapeutique qui ― je le rappelle ― constitué le fondement de l’évolution du client.

Comment le tarif est-il calculé ? Quel sens cela a-t-il ?

Le chiffre lui-même n’a aucun sens économique ; disons que pour un psychothérapeute exerçant dans les mêmes conditions que moi (Paris, séance longue, temps d’interséance important, supervision et formation régulières), tout chiffre compris entre 60 € et 100 € a du sens. Alors si j’ai choisi ce tarif ― situé dans la moyenne ― c’est simplement parce que je me sens a l’aise avec.

Le tarif fixe présente deux avantages certains :

  • nous ne commençons pas notre relation par une négociation, c’est-à-dire par une discussion dans laquelle chacun essaie de donner le moins possible à l’autre (c’est d’ailleurs parce que je me suis souvent refusé à la négociation que j’ai accepté des demandes avant de finalement le regretter) ;
  • quand mon client est avec moi en séance, il peut être tranquille : s’il y a une chose qui ne me préoccupe pas pendant l’entretien, c’est l’argent qu’il me donnera à la fin !

Ne ferais-je pas mieux de consulter gratuitement en CMP (gratuit) ?

Vous pouvez consulter gratuitement en CMP. Le délai pour obtenir un rendez-vous est parfois très long. Le professionnel que vous consulterez peut vous convenir comme ne pas vous convenir. Votre choix est quasiment nul. Là encore, c’est à vous de mesurer le prix de votre liberté.

Quand vous prenez un rendez-vous avec moi, vous prenez vos responsabilités, en toute connaissance de cause. Vous ne laissez à personne le soin de décider ce qui est bon pour vous. Vous êtes avec moi co-acteur et co-créateur de la relation.